الأحد, نوفمبر 18, 2018
الرئيسيةإقتصادDeux mois après son installation à Tanger, Careem satisfait plus de 80% des habitants qui utilisent ses services !
إقتصاد

Deux mois après son installation à Tanger, Careem satisfait plus de 80% des habitants qui utilisent ses services !

Annoncée en juillet dernier, l’arrivée de Careem à Tanger a fait l’effet d’une grande bouffée d’air frais. Dans une métropole en plein développement, et qui ne cesse de s’étendre, les Tangérois sont en effet à la recherche de nouveaux services qui leur simplifient la vie au quotidien, et en premier lieu dans le domaine des transports.

En choisissant, après Rabat et Casablanca, la ville de Tanger pour étendre son réseau au Maroc, le leader des VTC dans la région MENA a donc fait mouche : deux mois après son installation, les habitants, qui peuvent désormais commander un taxi en quelques clics via leurs smartphones, plébiscitent l’application à 80% !

En moins de huit semaines, Careem a aussi enregistré à Tanger plusieurs centaines de demandes de personnes désirant rejoindre la compagnie et devenir « capitaines » : ces fameux conducteurs – ils sont aujourd’hui plus d’un million rémunérés par la société – transportent chaque année plus de 25 millions de personnes (plus de 300 000 au Maroc) dans plus de 120 villes et 15 pays.

L’arrivée de Careem à Tanger s’inscrit par ailleurs dans le nouveau modèle de développement initié par Sa Majesté le Roi Mohammed VI : plus d’entrepreneuriat, une économie davantage compétitive, un usage accru des nouvelles technologies et une ville de Tanger à la pointe en matière de croissance durable et inclusive, à l’image de la Cité Mohammed VI Tanger Tech. Depuis son arrivée au Maroc, Careem a ainsi contribué à la création de 2 000 emplois et projette d’en créer 100 000 autres.

À Tanger, Careem applique la recette qui fait son succès à travers le monde : l’engagement d’une marque employeur responsable avec les ingrédients nécessaires pour contribuer au bien-être des chauffeurs et des passagers. Non seulement la société fournit à ses « capitaines » des opportunités d’emplois rémunérateurs, à temps complets ou partiels, qui génèrent des revenus stables aux familles des chauffeurs, mais Careem respecte un processus rigoureux pour les recruter : tous les futurs « capitaines » doivent passer des entretiens et être formés avant de rouler pour Careem.

« Careem m’a offert l’opportunité de pouvoir démarrer une nouvelle phase de ma vie professionnelle. Aujourd’hui, j’ai une activité qui m’apporte des revenus conséquents et avec laquelle je suis sûr d’être payé en temps et en heure », témoigne Hassan, un chauffeur de taxi « capitaine » qui habite à Tanger.

Et même quand ils sont chauffeurs depuis plusieurs années, les « capitaines » ont l’obligation d’effectuer des mises à niveau régulières ! Objectif : leur assurer des conditions de travail saines, tout en garantissant aux utilisateurs leur professionnalisme.

« Nous sommes très fiers de ce que nous avons accompli à Tanger en moins de deux mois, depuis le lancement de nos services dans la ville. Notre succès doit beaucoup à nos “capitaines”, qui sont nos premiers ambassadeurs. Notre plate-forme a aussi témoigné de son impact positif sur l’économie locale avec la création d’emplois et une contribution toujours plus grande au secteur des transports. Nous sommes impatients de continuer dans cette voie et de proposer de nouveaux moyens d’accompagner les Marocains au quotidien, en veillant à ce que la vision du roi », a déclaré Ibrahim Manna, directeur général des marchés émergents de Careem.